Tous les articles par Pierre-Louis

Almería -> Lisboa à pied

Naissance du projet
Ce périple à pied sera mon 21ème depuis mai 2011. > description de tous ces périples sur cette page.
J’avais d’abord prévu de retourner marcher autour de la ligne A/M marocaine tant le périple de mai 2018 (le 18ème) fut une réussite. > voir Le Maroc au bout du partage
J’ai finalement renoncé à cette idée car le Ramadan couvrira cette année tout le mois de mai. Je n’ai rien bien sûr contre la pratique du Ramadan, j’ai même été très touché par tous ces moments de fraternité le soir. Mais en marchant à pied, les journées sont longues et tristes lorsque toute l’activité est à l’arrêt, commerces, cafés, rues vides. Le Maroc sera donc pour une autre année.
Il a fallu imaginer un autre projet, toujours dans un esprit de découverte géographique à pied. Après moult hésitations, l’envie est venue d’une nème liaison de la Méditerranée à l’Atlantique au travers de cette péninsule ibérique que j’aime tant.
J’ai déjà marché des belles étapes sur les caminos Mozárabes depuis Málaga et un peu aussi vers Almería et Granada. Mais je suis loin de connaître tous les Mozárabes. Il reste encore beaucoup de place sur la carte de mes chemins, sans les répéter !

Il reste encore de la place pour une nouvelle liaison Méditerranée Atlantique, en vert !

Je partirai donc d’Almería, excellent souvenir avec Jorge (> photo !) c’était en mai 2016 (périple n°13 > à pied de São Vicente à Palos) en suivant le camino Mozárabe en direction de Granada .  > le site officiel du Mozárabe
A Alcaudete, je rejoindrai Jaén afin de découvrir cette ville étonnante et aussi parcourir la courte branche du camino Mozárabe de Jaén, à moins que ce ne soit sur la Via Verde del Aceite.
Entre Baena et Córdoba, je serai sur mon chemin de mai 2015 (périple n°11 > de Tarifa à Bilbao), il faisait alors 37°C à Córdoba, un record pour un mois de mai. Il est possible que je ne refasse pas ces étapes à pied, je n’aime pas répéter.
Depuis Córdoba, je suivrai fidèlement le camino Mozárabe jusqu’à Mérida, croisement avec la vía de la Plata, c’était mon premier chemin en mai 2011.
A partir de Mérida, si la santé et l’envie sont toujours là, je chercherai un itinéraire jusqu’à Badajoz en suivant au plus près le río Guadiana, grand fleuve de la péninsule. Et puis ce sera l’entrée au Portugal, direction ouest où il doit bien y avoir des chemins qui rejoignent Lisboa, départ de mon caminho Português, c’était le n°3 en mai 2012.
La boucle sera alors bouclée entre quatre de mes précédents chemins. D’autres aventures devraient suivre, la Pologne est déjà au programme de l’été 2019.

Un peu de géographie
Provinces  Cette liaison entre Almería et Lisboa traversera en Espagne 4 des 8 provinces d’Andalucía (Almería, Granada, Jaén et Córdoba), la province de Badajoz (Extremadura). 4 des 18 districts (une forme de provinces) du Portugal seront traversés : Portalegre, Evora, Setúbal et Lisboa.
Ligne A/M  La ligne A/M sera traversé une seule fois sur le territoire de la commune d’Huéneja (Guadix, Granada, Andalucía) à la sortie du pueblo [37°10’32.87″N 2°57’21.34″O].
Une rencontre avec l’Alcalde de Huéneja est espérée pour faire connaître notre association à l’occasion du passage à pied de son président.
Le plus haut  Le point culminant de ce périple se trouve dans l’étape La Peza-Quentar du camino Mozárabe, à 1418 m sur un col sans nom peu marqué, juste avant d’entamer la descente vers Quentar.
Le plus bas  Le zéro de la mer à Almería au départ, et celui de l’océan à l’arrivée vers Lisboa. Attention, il y a 2 niveaux zéro en Espagne (!), celui du marégraphe de Santander (océan) et celui d’Alicante (mer), plus haut de près d’un mètre et qui fait référence de nos jours. > altitude à Roncesvalles !
Ríos
Andarax Nous commencerons par remonter le bassin du río Andarax, un des 53 fleuves côtiers de la ligne A/M dont 14 fleuves côtiers d’Andalucía. Puis nous prendrons à droite en remontant son affluent rive gauche le río Nacimiento.
Guadix  Après Huéneja et le passage de la ligne A/M, ce sera le premier contact avec un río du bassin du Guadalquivir, le río Guadix, également connu sous le nom de río Verde.
Genil C’est à Granada que nous trouverons le río Genil, grand affluent rive gauche du Guadalquivir qui prend sa source dans le cirque au-dessus de Güéjar Sierra, juste sous le Mulhacén (3480 m), point culminant de la Sierra Nevada et de l’Espagne continentale. A Pinos Puente (Granada), on traversera le río Cubillas, affluent rive droite du Genil.
Guadalquivir Entre Alcaudete et Córdoba, nous ne serons jamais loin du río Guadajoz, affluent rive gauche du Guadalquivir. Le Guadalquivir lui-même sera traversé une seule fois à l’entrée de Córdoba.
Guadiana C’est à Medellín que nous traverserons le río Guadiana. On le retrouvera ensuite de nombreuses fois entre Mérida, Badajoz et le district d’Évora.
Tejo / Tajo Enfin l’arrivée ne sera plus très loin quand nous longerons la mer de Paille (mar da Palha), partie du rio Tejo en face de Lisboa, quelques dizaines de km avant son estuaire dans l’Atlantique.

La réalisation
Les étapes de ce chemin peuvent être suivies en direct à partir du 24 avril sur la page facebook « Ligne de Partage », page publique accessible même sans disposer d’un profil facebook. Pour cela cliquer iCi
A bientôt depuis les chemins !