Archives de catégorie : Une commune

Pfetterhouse, la pionnière !

C’est peu de dire que Pfetterhouse est une commune pionnière pour notre association !
En effet, parmi les 1475 communes de la ligne A/M, Pfetterhouse est la toute première commune à devenir officiellement membre de notre association et son territoire révèle de belles caractéristiques.
Sur mon chemin à pied de Prague à Anglet, j’y suis arrivé le 31 août 2015 et le courant est vite passé avec le Maire et les Conseillers municipaux présents. Il faut dire que la ligne A/M intéresse beaucoup Pfetterhouse puisque dès 2003, un panneau a été installé là où la ligne A/M se trouve exactement dans l’axe du terrain de foot à moins de 50 m de la frontière suisse.

Panneau installé depuis 2003 dans l'axe des cages de foot de Pfetterhouse.
Panneau installé depuis 2003 dans l’axe des cages de foot de Pfetterhouse.
A Pfetterhouse, le terrain de foot qui partage les eaux !
A Pfetterhouse, le terrain de foot qui partage les eaux !

Pfetterhouse a une position géographique très originale dans le Jura Alsacien et plus précisément dans cette partie du sud de l’Alsace joliment dénommée « Sundgau » (en alémanique = comté du sud). Cette commune du Haut-Rhin d’un peu plus de 1000 habitants est adossée au Territoire de Belfort et à la Suisse.

Photo carte pfetterhouse

Elle est entourée de 9 communes (ci-après dans l’ordre des aiguilles d’une montre avec, en rose, les communes traversées ou bordées par la ligne A/M) :
> Haut-Rhin (Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes) : Seppois-le-BasSeppois-le-HautMooslargueDurlinsdorfLiebsdorfCourtavon.
> Suisse (Jura, Espace Mittelland) : BonfolBeurnevésin
> Territoire de Belfort (Bourgogne-Franche-Comté) : Réchésy

Les liens sont forts entre Pfetterhouse et ses 2 voisines suisses, Bonfol et Beurnevésin. A tel point qu’une charte de jumelage à trois a été signée entre ces communes « qui s’engagent solennellement à coopérer et à œuvrer toujours pour le bien commun, à se prêter mutuelle assistance si les événements l’exigent, à favoriser toutes les actions visant à développer et à consolider l’amitié qui, malgré la frontière, unit nos populations depuis des temps immémoriaux. »

Hydrologie : le territoire de Pfetterhouse a une superficie de 14,3 km2 dont 93 % font partie du bassin versant de la Largue, un affluent rive gauche de l’Ill, une rivière qui traverse toute l’Alsace et ses grandes villes et qui rejoint le Rhin à Offendorf, une vingtaine de km au nord-est de Strasbourg.
Les 7% restants s’écoulent vers le Rhône par des petites rivières qui rejoignent le Doubs puis la Saône.

Borne tripoint : le territoire de Pfetterhouse est limité à l’ouest par une borne frontière  dite « des Trois Puissances » qui a été de 1871 à 1919 (annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Empire allemand) le tripoint entre la France, la Suisse et l’Allemagne. Cette borne se trouve sur la ligne A/M. Aujourd’hui, le calme revenu, ce lieu historique est très fréquenté par les promeneurs et la borne des Trois Puissances reste un tripoint de régions (Espace Mittelland suisse / Bourgogne-Franche-Comté / Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes) et de communes (Pfetterhouse / Réchésy / Beurnevésin).

Borne(s) des 3 puissances
Borne(s) des 3 puissances

Photo panneau 3 puissances

Décharge : non, cette décharge chimique ne se trouve pas sur le territoire de la commune de Pfetterhouse, mais sur celui de sa jumelle suisse Bonfol, à seulement 550 m à vol d’oiseau de la limite avec Pfetterhouse. La ligne A/M traverse précisément cette ancienne décharge qui a accumulé pendant 4 décennies les pires produits d’une dizaine d’entreprises de l’industrie chimique bâloise, créant des risques de pollution des eaux des bassins du Rhin et du Rhône. De très importants travaux ont été entrepris ces dernières années pour assainir cette décharge. Le journal suisse « Le Temps » a rencontré récemment les élus de Pfetterhouse et leur article (iCi) décrit bien la  situation. Cet autre article de 2013 au moment des travaux fait encore peur… Vive la chimie !