∆ del Ebro > cabo Matxitxako

Pour démarrer ma saison 2017 « au long cours », j’ai de nouveau choisi une traversée à pied entre la Méditerranée à l’Atlantique. Ce sera mon quinzième départ pour un grand chemin et ma sixième traversée entre mers après Valencia > Muxía  Marseille > Bilbao  Alicante > Anglet  Tarifa > Bilbao  São Vicente > Palos 

Il s’agit, en partant de l’extrémité de son delta, de remonter le cours de l’Ebro jusqu’à Logroño puis Miranda de Ebro. Sur cet itinéraire, j’ai traversé l’Ebro à dix reprises. La fin de ce périple s’est déroulée en Euskadi. J’ai rejoint Bilbao directement par le sommet du Ganekogorta (999 m) puis le dernier jour j’ai atteint le cabo Matxitxako, point le plus septentrional dans cette partie de l’océan Atlantique dénommée mar Cantabrico ou Bizkaiko Golkoa en basque (= golfe de Bizkaia).
J’ai suivi à peu de choses près la voie appelée en langage pèlerin camino del Ebro qui rejoint le camino Francés à Logroño. A partir de Logroño, j’ai continué sur la rive gauche de l’Ebro jusqu’à Miranda de Ebro où j’ai croisé la vía de BaionaJ’ai traversé la ligne A/M sur le territoire de la commune de Zuhatzu Kuartango (Araba Euskadi), tout près de la spectaculaire cascade du Nervión.

J’ai commencé mon périple le 30 avril depuis l’extrémité du delta de l’Ebro parfois dénommée cabo de Tortosa. Ce grand delta avance en mer d’une vingtaine de km par rapport au trait de côte.

Entre la pointe du Delta de l’Ebro et le cabo Matxitxako, j’ai marché 660 km en 23 étapes.

Sur la commune de Caspe, franchissement du méridien de Greenwich…

Arrivée au cabo Matxitxako, lieu d’une bataille entre navires basques et franquistes il y a juste 80 ans…

5 réflexions au sujet de « ∆ del Ebro > cabo Matxitxako »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *