Carte delta ebro

Río Ebro

Au nord de l’Espagne, le río Ebro draîne tous les versants sud des Pyrénées. Depuis sa source, à Fontibre sous le pico Tres Mares, jusqu’à son delta qui s’avance de près de 25 km dans la Méditerranée, ce fleuve s’écoule dans ce qui est appelé la dépression de l’Ebro, ancien golfe marin, à l’origine côté atlantique, comblé (détails ici). La dénomination « Ebro » vient du grec Iber (= rive de fleuve) comme le qualificatif « ibérique » de la péninsule.

Photo carte bassin ebro

Carte delta ebro

L’Ebro en chiffres
> Longueur totale = 938 km depuis la source « traditionnelle » de Fontibre. Sa longueur est proche de 960 km depuis la source « supérieure » (lire explications plus loin). L’Ebro est le plus long fleuve entièrement espagnol, puisqu’il n’est dépassé en longueur que par le Tajo (1078 km) et, avec peine, par le Duero (940 km) qui sont des fleuves internationaux traversant aussi le Portugal.
La distance à vol d’oiseau entre la source à Fontibre et son embouchure à la pointe du delta est de 490 km soit un « coefficient de détour » (1,914) à peine supérieur à celui du Duero (1,907).
Nota : l’Ebro a fait récemment l’objet d’une mesure précise par l’auteur de
ces lignes. On trouve des valeurs assez différente sur le web, mais sans préciser à partir de quelle source du río.
> Débit moyen interannuel à l’embouchure = 426 m³/s
> Bassin versant = 85.362 km²
Le bassin de l’Ebro se trouve à 98,9% (84.415 km²) en Espagne. 502 km² (0,6%) sont en France (zone d’Irati principalement) et 445 km² (0,5%)  sont sur Andorre.
> Source(s) de l’Ebro : la source « traditionnelle » de l’Ebro se trouve à Fontibre, à 880 m d’altitude, sur le territoire de la commune de Hermandad de Campoo de Suso (Cantabria).
De nombreuses études ont montré que la véritable source origine de l’Ebro est beaucoup plus haut, sur la même commune, dans la partie haute de la station de Alto Campoo, vers 1880 m d’altitude sous le pico Tres Mares. Depuis ce point, l’eau circule d’abord sur une vingtaine de km dans le lit du río Hijar, affluent rive droite qui rejoint l’Ebro à Reinosa (Cantabria), avant de se perdre dans des réseaux souterrains et ressortir à Fontibre.
> Point le plus élevé du bassin versant (à différencier de la source du fleuve) : La ligne A/M surplombe le bassin de l’Ebro sur une longueur de 1608 km qui culmine au pic du Vignemale (3298 m), ou au pic d’Aneto (3444 m), si l’on prend en compte l’influence sur la ligne du trou du Toro qui détourne vers la Garonne les eaux du versant nord de l’Aneto.
La ligne A/M surplombe le bassin de l’Ebro sur une longueur de 1608 km, record de tous les fleuves d’Espagne et 3ème plus grande longueur de ligne A/M derrière le Rhin (2202 km) et le Danube (2193 km).
Deux tripoints de bassins encadrent ce long tronçon de ligne A/M :
> en venant du nord, le tripoint Garonne / Têt / Ebro, au Puig de la Grava (2671 m), sommet français qui surplombe la retenue de Lanoux, entre les communes de Orlu (Ariège) et Angoustrine-Villeneuve-des-Escaldes (Pyrénées-Orientales).
> au sud, le tripoint Tajo / Ebro / Turia,  entre les communes de Ródenas, Pozondón et Bronchales (Teruel, Aragón).

Quatre caminos de Santiago de Compostela traversent l’Ebro, à 9 reprises au total. De l’amont vers l’aval :
> le camino Olvidado (Bilbao > Sahagún) à 2 reprises, d’abord sur le barrage du grand embalse de l’Ebro, sur le territoire de la commune de Las Rozas de Valdearroyo (Cantabria) ; puis dans la commune de Reinosa (Cantabria).
> la vía de Baiona (Baiona > Burgos) à Miranda de Ebro (Castilla y León)
> le camino Francés (Saint-Jean-Pied-de-Port > Santiago) à Logroño (La Rioja)
> le camino del Ebro (Deltebre > Logroño) à 6 reprises : entre Gelsa et Quinto (Aragón) ; entre Sástago et Alborge (Aragón) ; à Sástago (Aragón) ; entre Sástago  et Escatrón (Aragón) ; à Tortosa (Cataluña) ; entre Deltebre et Sant Jaume d’Enveja (Cataluña).

Le río Ebro à Miranda de Ebro (source panoramio)
La vía de Baiona traverse le río Ebro à Miranda de Ebro (source panoramio)
Le pont du camino Francés sur l'Ebro à Logroño.
Le pont du camino Francés sur l’Ebro à Logroño.