Ligne de partage des eaux Baltique / mer Noire     Ligne B/M

Les habitué(e)s de Ligne de Partage connaissent déjà en détail la grande ligne continentale de partage des eaux entre l’Atlantique et la Méditerranée, notre fameuse « ligne A/M ». Cette ligne A/M se termine au nord, près de la frontière entre Tchéquie et Pologne, lorsqu’elle rencontre le bassin versant de la mer Baltique. Le grand partage des eaux du continent européen se poursuit alors en direction du nord-est jusqu’en Russie où l’on entre dans le bassin très particulier de la mer Caspienne. Il s’agit de la ligne de partage des eaux entre la mer Baltique et la mer Noire (considérée comme une partie de la Méditerranée). Par analogie avec la ligne A/M, nous parlerons de  « ligne B/M ».

Entre Atlantique et Méditerranée, entre Baltique et mer Noire, entre les bassins endoréiques du Sahara et de la mer Caspienne

BALTIQUE  La mer Baltique est une mer intracontinentale bien décrite dans cet article publié à l’occasion du périple réalisé en 2018 à pied de Skagen à Strasbourg

La mer Baltique, une mer intracontinentale

Mer Noire en haut à droite, une partie de la grande Méditerranée

MER NOIRE   La mer Noire (y-compris la mer de Marmara et la mer d’Azov) a une superficie de 472.500 km². Elle est considérée comme une partie de la Méditerranée au sens de bassin versant. Voir également l’article Mer Méditerranée.

CASPIENNE  La mer Caspienne n’est pas une mer ! Il s’agit du plus grand lac terrestre (371.000 km²), plus étendu que la mer Baltique.  Sa superficie est équivalente à 1,5 fois les 5 grands lacs d’Amérique du Nord réunis. Son niveau d’eau (légèrement salée, ≈ 12g/litre, le tiers des océans) est à une altitude de moins 28 m (donc sous le niveau des mers). La mer Caspienne ne communique avec aucun océan. C’est pourquoi son bassin versant est dit « endoréique » (littéralement qui coule en-dedans). La superficie de ce bassin endoréique (3,6 millions de km²) intègre une bonne partie de la Russie européenne, notamment l’immense bassin de la Volga (1,35 millions de km²), environ 1,6 fois le bassin du Donau, plus grand fleuve partagé par les lignes A/M et B/M.

LIGNE B/M  La carte ci-dessous représente l’ensemble de l’environnement de la ligne B/M, entre Tchéquie et Russie, entre BaMéAt et BaMéCa, entre Labe (Elbe) et Volga, Odra (Oder) et Daugava, Donau (Danube) et Dniepr.
Conseil : prenez le temps de scruter cette carte en détail, en la zoomant si possible, et en accompagnant votre curiosité avec les informations de la suite de cet article.

La ligne B/M entre les bassins Oder-Odra (Atlantique) à l’ouest et Volga (Caspienne) à l’est

SIX PAYS   La ligne B/M traverse le territoire de six Pays, dont les trois premiers d’ouest en est font partie de l’Union européenne depuis 2004 : Tchéquie  Pologne  Slovaquie  Ukraine  Biélorussie  Russie.

LONGUEUR  La ligne B/M a une longueur d’environ 3100 km. Rappelons que la ligne A/M mesure 8100 km soit 5000 km de plus.
Nota : Il est beaucoup plus difficile de tracer précisément (et donc mesurer) la ligne B/M que la ligne A/M car dans sa partie orientale en Ukraine, Biélorussie et Russie, les altitudes sont très faibles, les reliefs peu marqués, les zones humides nombreuses et la cartographie pas aussi précise qu’on le souhaiterait.

ALTITUDES
• Moyenne  L’altitude moyenne de la ligne B/M sur ses 3100 km est de 440 m. Cette altitude est très faible, notamment si on la compare aux 1230 m d’altitude moyenne de la ligne A/M.  Cette différence importante provient notamment de la partie orientale de la ligne B/M (en Ukraine, Biélorussie et Russie) qui traverse d’immenses zones autour de 200 m d’altitude seulement. Sur les 1000 km de la partie occidentale de la ligne B/M, entre Tchéquie, Pologne et Slovaquie, l’altitude moyenne est voisine de 900 m, soit plus du double que sur l’ensemble de son parcours.
• Plus haut  Le Hrubý vrch (2428 m) du massif Vysoké Tatry (en Tchèque et en Slovaque, Hautes Tatras en français) est le point culminant de la ligne B/M. Le Hrubý vrch se trouve en Slovaquie à 2,6 km à vol d’oiseau au sud-ouest de la frontière Slovaquie-Pologne. « Vrch » veut dire « sommet » ou « colline » en slovaque. Difficile à prononcer sans voyelles !
Nota : le point culminant des Hautes-Tatras (Vysoké Tatry), le Gerlachovský štít (2655 m, pic Gerlach), également en Slovaquie à 7,8 km à l’est du Hrubý vrch, ne se trouve pas sur la ligne de partage Baltique / Mer Noire.

Hrubý vrch, point culminant de la ligne de partage mer Baltique – mer Noire

• Plus bas : L’altitude la plus faible de la ligne B/M est d’environ 140 m à la traversée du bief de partage des eaux du grand canal biélorusse « Bug-Dniepr » entre Brest et Pinsk. Ce canal permet à la navigation marchande de relier la mer du Nord et la mer Noire en traversant l’Allemagne, la Pologne, la Biélorussie et l’Ukraine.

EXTRÉMITÉ OUEST  Il s’agit aussi de l’extrémité nord de la ligne A/M. Cette extrémité est le tripoint Baltique-Méditerranée-Atlantique (BaMéAt) à environ 1100 m d’altitude sur le territoire de la commune de Dolni Morava (Pardubický, Tchéquie), point de départ d’un périple à pied jusqu’au Puy-en-Velay. > passage à pied le 2 août 2016

Extrémité nord de la ligne A/M et extrémité ouest de la ligne B/M

EXTRÉMITÉ EST  La ligne B/M se termine au nord-est lorsqu’elle rencontre le bassin versant de la mer Caspienne. Cette extrémité est le tripoint Baltique-Méditerranée-Caspienne (BaMéCa) sur la commune de Bocharovo (Smolensk, Russie).

7 FLEUVES  Entre les bassins de l’Oder-Odra (Atlantique) et de la Volga (Caspienne), la ligne B/M partage les bassins de 7 grands fleuves, 4 du côté Baltique et 3 du côté mer Noire. Aucun fleuve côtiers n’a son bassin qui remonte jusqu’à la ligne B/M.
A noter, la grande différence avec la ligne A/M qui partage les bassins de 73 fleuves dont 53 côtiers.

ORPHELIN Un fleuve orphelin est un fleuve dont le bassin versant ne remonte pas jusqu’à la ligne de partage des eaux continentales. C’est le cas du fleuve Lielupe, confluence des rivières Mēmele (202 km) et Mūsa (154 km) entre Lituanie et Lettonie. Le Lielupe se jette dans la mer Baltique à seulement 8 km au sud-ouest de l’embouchure de la Daugava. Le Lielupe (317 km avec le Mēmele) est le plus long fleuve orphelin du bassin de la mer Baltique.

TRIPOINT   Le Kremenec / Krzemieniec / Кременець (1221 m) est un sommet des Carpates orientales qui cumule les trophées géographiques. C’est le tripoint entre la Slovaquie, la Pologne et l’Ukraine. C’est aussi le point le plus oriental de la Slovaquie. Il se trouve sur la ligne de partage des eaux entre la mer Baltique (par le bassin de la Wisla / Vistule) et la mer Noire (par le bassin du Donau / Danube). A vol d’oiseau, la mer Baltique est au plus près à 628 km, la mer Noire à 665 km. > voir iCi

TCHERNOBYL  ☢️ La centrale nucléaire qui a explosé le 26 avril 1986 se trouve en Ukraine, à 280 km au sud-est de la ligne B/M, à 110 km au nord de Kiev (capitale de l’Ukraine), le long du Pripiat, affluent rive droite du fleuve Dniepr. ☢️ > voir carte générale de la ligne B/M plus haut dans l’article

BEREZINA  Ce nom nous parle ! Surtout comme un synonyme d’événement négatif ou déroute, mais à tort. La Berezina est un cours d’eau de l’actuelle Biélorussie, affluent rive droite (558 km) du fleuve Dniepr. La Berezina prend sa source à la ligne B/M au nord de Minsk (capitale de la Biélorussie). C’est aussi le nom d’une « bataille » qui est plutôt le franchissement réussi de la Berezina par l’armée napoléonienne dans des conditions de froid précoce entre les 26 et 29 novembre 1812 après une manoeuvre de diversion qui a trompé l’armée russe.

 

×