Grande diagonale du partage entre les bassins de la Seine et de la Loire 

La ligne de partage Seine-Loire forme une grande diagonale française d’une longueur de 586 km. La distance à vol d’oiseau entre ses extrémités est de 353 km soit un coefficient de détour de 1,66 (valeur moyenne).
Nota : la longueur de cette ligne inclut 40 km dans la Beauce au nord d’Orléans, entre la Loire et le Loir (au sud), l’Essonne et l’Eure (au nord), région où le terrain calcaire perméable ne permet pas une définition précise du partage des eaux de surface.

Aux extrémités de la ligne Seine-Loire se trouvent les tripoints hydrographiques suivants :
au nord le tripoint Seine-Orne-Loire (SOL) situé à l’altitude de 306,5 m sur le territoire de la commune de Ferrières-la-Verrerie (Orne, Normandie) non loin de la D764 à 300 m à l’ouest de la ferme de Louvigny [48°39’43.97″N 0°21’2.49″E].  > carte tripoint SOL
au sud le tripoint Seine-Loire-Rhône (SLR) situé sur la commune de Meilly-sur-Rouvre (Côte-d’Or, Bourgogne-Franche-Comté) en bordure de la route D981 [47°12’11.78″N 4°32’53.86″E].

La ligne de partage des eaux entre Seine et Loire, une grande diagonale française. © Pierre-Louis Blaix pour Ligne de Partage

Altitudes
Moyenne Sur l’ensemble de la ligne Seine-Loire, l’altitude moyenne est de 315 m.
Point culminant Le point le plus élevé de cette ligne de partage se situe à 901 m d’altitude au sommet du Haut-Folin sur le territoire de la commune de Saint-Prix (Saône-et-Loire, Bourgogne-Franche-Comté).

Point le plus bas Plusieurs points à 120 m d’altitude se trouvent à proximité de la commune d’Aschères-le-Marché (Loiret, Centre-Val de Loire), début de cette zone de la Beauce où le partage des eaux devient indéfinissable sur une quarantaine de km (voir aussi ci-dessous).

Collectivités territoriales traversées
Un seul pays La France.
Trois régions  Normandie  Centre-Val de Loire Bourgogne-Franche-Comté.
Sept départements
Du nord vers le sud : 
Orne  Eure-et-Loir  Loiret  Yonne  Nièvre  Saône-et-Loire  Côte-d’Or.
141 communes Le territoire de 141 communes est traversé ou bordé par la ligne Seine-Loire : Orne (22) • Eure-et-Loir (28)  Loiret (29)  Yonne (10)  Nièvre (36)  Saône-et-Loire (4)  Côte-d’Or (12).

Entre Soligny-la-Trappe et Ferrières-la-Verrerie, 20 km de ligne de partage Seine Loire à mettre en valeur

Quelques découvertes
Soligny-la-Trappe  Toute notre étude est partie de la commune de Soligny-la-Trappe (Orne), aux sources de la Sarthe, où Dominique s’est mis au service de notre association pour impulser une dynamique autour du partage Seine-Loire, non loin du tripoint Seine-Orne-Loire (SOL) de Ferrières-la-Verrerie, extrémité nord de la ligne Seine-Loire.
Saint-Aquilin-de-Corbion  Cette petite commune de l’Orne (6 km² • 72 habitants), limitrophe au nord de Soligny-la-Trappe, a sur son territoire six des sept sources répertoriées de la Sarthe. Le Maire a pris la décision, avec son conseil municipal, d’adhérer à notre association afin qu’on lui apporte notre expérience pour mettre en valeur les sources de la Sarthe et la ligne de partage Seine-Loire. C’est une première pour une commune en dehors de la ligne A/M. Bienvenue !
Haut-Folin Ce sommet, point le plus haut (901 m) du partage des eaux Seine Loire, est également le point culminant du massif du Morvan, du département de la Saône-et-Loire et du bassin versant de la Seine. Le Haut-Folin est la station de ski la plus proche de Paris (242 km à vol d’oiseau quand même). D’autres stations revendiquent ce titre, c’est porteur pour le commerce ! Son seul téleski a été déposé faute d’enneigement et de clients. Allez, un peu d’effort les parisiens, à ski de fond ou bien en remontant la piste à pied, c’est bon pour la santé !
Beauce Chercher la ligne de partage dans la Beauce relève de la mission impossible. En effet, sur ce plateau calcaire fertile mais sans arbre au nord d’Orléans, à cheval entre les départements de l’Eure-et-Loir et du Loiret, l’eau s’écoule très peu en surface car le terrain est perméable. La pluie vient donc alimenter une immense nappe phréatique. C’est pourquoi entre Aschères-le-Marché (Loiret) et Villages Vovéens (Eure-et-Loir), le tracé de la ligne de partage reste approximatif sous la forme d’un arc de cercle d’environ 40 km de longueur. C’est aussi dans la Beauce que la ligne de partage « virtuelle » passe par son altitude la plus faible, autour de 120 m.
Trois canaux franchissent la ligne Seine-Loire dont un par un tunnel :
 le canal d’Orléans (mis en service en 1692) a une longueur de 80 km entre Châlette-sur-Loing et la Loire à Orléans (Loiret). Son bief de partage franchit la ligne Seine-Loire sur le territoire de la commune de Combreux (Loiret) à 123 m d’altitude [47°57’39.87″N 2°19’1.47″E]. Ce canal n’est plus en service pour la navigation mais un projet de réhabilitation pour le tourisme fluvial est en cours avec une mise en service prévu en 2020.
le canal de Briare (mis en service en 1642) a une longueur de  57 km entre Châlette-sur-Loing et la Loire à Briare (Loiret). C’est le plus ancien des canaux français à bief de partage, ouvert 39 ans avant le canal du Midi. Il franchit la ligne Seine-Loire sur le territoire de la commune d’Escrignelles (Loiret) à 165 m d’altitude [47°42’45.46″N 2°50’41.78″E].
• le canal du Nivernais (mis en service en 1842) a une longueur de 197 km entre Migennes (Yonne), au confluent avec l’Armançon et le canal de Bourgogne, et la Loire à Saint-Léger-des-Vignes (Nièvre). Il est aujourd’hui le deuxième canal français pour la navigation de plaisance après le canal du Midi. Son bief de partage passe en tunnel à 262 m d’altitude, 25 m en desous du partage Seine-Loire sur le territoire de la commune de La Collancelle (Nièvre) [47°10’12.58″N 3°38’3.60″E]. Plus précisément, il s’agit d’une succession de trois tunnels dits « voûtes » entre l’étang de Baye et le hameau de Port-Brûlé : Collancelle (758 m) sous le partage ; Mouas (268 m) ; Breuilles (212 m). Une magnifique réalisation des hommes que l’on peut même découvrir en bâtau électrique. > une vidéo iCi
Château-Chinon Cette sous-préfecture de la Nièvre, capitale du Haut-Morvan, fief de François Miterrand qui en fût maire,  est la plus importante commune (2000 habitants) traversée par la ligne de partage Seine Loire dans le centre de la ville.
Entre Seine et Loire La distance minimale à vol d’oiseau entre la Seine et la Loire est de 72 km, entre Veneux-les Sablons (Seine-et-Marne) et Châteauneuf-sur-Loire (Loiret).
Enclave  La ligne Seine-Loire traverse la commune de Ménessaire qui est une enclave du département de la Côte-d’Or coincée entre les départements de la Nièvre et  de la Saône-et-Loire. L’histoire produit parfois des découpages bizarres !

×