Les grandes dates qui font l’histoire de la ligne A/M…

La ligne A/M a longtemps constitué un obstacle difficile à franchir pour les hommes et les marchandises. Il y a toujours eu des chemins mûletiers permettant les échanges. Les grandes constructions des hommes pour franchir le partage A/M ont commencé par les canaux de navigation en l’an 793, suite à une décision de Charlemagne.
A partir de 1823, on a construit des routes franchissant les grands cols à l’aide de voitures d’abord tirées par des chevaux avant les moteurs.
A partir de 1832, on a commencé à construire des tunnels passant sous la ligne A/M pour des péniches empruntant les canaux et simultanément pour les premiers trains sur des voies ferrées. Les péniches et les premiers trains étaient à traction animale.

• 793 (canal) Le premier canal de navigation franchissant la ligne A/M est mis en service. Décidé par Charlemagne, le Karlsgraben (Fosse Caroline) relie sur une longueur de 2,4 km entre l’Altmülh (affluent rive gauche du Donau) et le Schwäbische Rezat (sous-affluent du Main et du Rhein).

• 1648 (canal) Le canal d’Entreroches franchit la ligne A/M entre le lac de Neuchâtel et le lac Léman. C’est Elie du Plessis-Gouret, un français qui travaille pour le compte des hollandais, qui dirige ce projet. Même s’il franchit effectivement la ligne A/M, il manque 12,5 km qui aurait permis de rejoindre le lac Léman.

• 1681 (canal) Le canal du Midi est mis en service entre la Méditerranée et la Garonne à Toulouse, 240 km de longueur et 65 écluses. C’est Louis XIV et Colbert  autorisent en 1666 le lancement de ce projet conçu et supervisé par Pierre-Paul Riquet. Ce canal est un record pour l’époque.

• 1791 (canal) Mise en service du canal du Centre, 113 km et 61 écluses entre la Loire (Digoin) et la Saône (Chalon-sur-Saône).

• 1823 (col routier) Ouverture de la route du col du San Bernardino (2066 m) qui franchit la ligne A/M en Suisse entre Thusis (Grisons) et  Bellinzona (Ticino).

• 1823 (col routier) Ouverture de la route du Splügenpass / passo dello Spluga (2115 m) qui franchit la ligne A/M sur la frontière italo-suisse entre Splügen (Uri) et Chiavenna (Lombardia).

• 1830 (col routier) Ouverture de la route du Gotthardpass / San Gottardo (2108 m) qui franchit la ligne A/M en Suisse entre Andermatt (Uri) et Airolo (Ticino).

• 1832 (canal et tunnel) Mise en service du canal de Bourgogne, 243 km et 189 écluses entre l’Yonne (Migennes) et la Saône (Saint-Jean-de-Losne). Le bief de partage passe dans le premier tunnel de navigation creusé sous la ligne A/M, la Voute de Pouilly-en-Auxois (3333 m de longueur) entre Pouilly-en-Auxois et Créancey (Côte d’Or).

• 1832 (tunnel) La première ligne de chemin de fer de France et d’Europe continentale est mise en service de Saint-Etienne à Lyon. Elle passe par le tunnel ferroviaire de Terrenoire (1506 m) qui vient d’être creusé sous la ligne A/M. C’est le plus long tunnel jamais creusé à l’époque. Ce tunnel a été passé à 2 voies en 1855 (longueur 1298 m).

• 1833 (canal) Le canal du Rhin au Rhône est mis en service. D’une longueur de 236 km avec 114 écluses, il est au gabarit Freycinet qui le cantonne à une utilisation touristique. Un projet de canal Rhin-Rhône à grand gabarit a été étudié puis abandonné en 1997 pour des raisons politiques.

• 1840 (col routier) Ouverture de la route du Julierpass (2284 m) qui franchit la ligne A/M entre Tiefencastel (Grisons) et Silvaplana (Grisons). C’est l’un des 4 cols suisses (et le seul sur la ligne A/M) de plus de 2000 m ouverts aux véhicules toute l’année (Bernina, Ofen, Simplon).

• 1846 (canal) Le Ludwig-Donau-Main-Kanal est inauguré entre les bassins du Rhein et du Donau. D’une longueur de 172 km avec 100 écluses, il a été en service pendant 104 ans jusqu’en 1950. Depuis 1992, le Main-Donau-Kanal (MDK) à grand gabarit a remplacé ce canal historique.

• 1851 (tunnel) Le tunnel ferroviaire de Blaisy-Bas (longueur 4114 m) est mis en service sur la nouvelle ligne Paris-Lyon-Marseille (PLM) qui passe sous la ligne A/M. Il s’agit à l’époque d’un record de longueur de tunnel ferroviaire.

• 1867 (col routier) Ouverture de la route du Furkapass (2429 m), plus haut col routier franchissant la ligne A/M entre Realp (Uri, Suisse) et Gletsch (Valais, Suisse).

• 1887 (canal) Le canal des Vosges relie la Moselle (Neuves-Maison) et la Saône (Corre) sur une longueur de 124 km avec 93 écluses.

• 1897 (col routier) Ouverture de la route du Grimselpass (2165 m), col routier qui franchit la ligne A/M en Suisse entre Innerkirchen (Bern) et Gletsch (Valais).

• 1907 (tunnel) Le tunnel de navigation de Balesmes (4823 m) est creusé sous la ligne A/M entre Balesmes-sur-Marne et Noidant-Chatenoy. Le canal Champagne-Bourgogne qui l’emprunte dans son bief de partage relie la Marne (Vitry-le-François) et la Saône (Maxilly-sur-Saône) sur une longueur de 225 km et 114 écluses.

• 1925 (col routier) Ouverture de la route du Port de la Bonaigua (2072 m), lien important entre le Vall d’Aran et le reste de la province de Catalunya.

• 1953 (col routier) Ouverture de la route du Bielerhöhepass (2036 m) qui franchit la ligne A/M en Autriche entre Gaschurn (Vorarlberg) et Galtür (Tirol). Il s’agit du seul col routier de la ligne A/M à plus de 2000 m dont la route est à péage.

• 1979 (canal et tunnel) Mise en service du canal « Acueducto Tajo-Segura » qui transfère une partie de l’eau du Tajo vers le Júcar et le Segura. Ce canal non navigable a une longueur de 242 km. Il passe sous la ligne A/M entre les bassins des fleuves Guadiana et Júcar par  le tunnel de Villarejo (4941 m).

• 1980 (tunnel) Le tunnel routier du Saint-Gothard est le premier tunnel routier percé sous la ligne A/M. Avec une longueur de 16.942 m, il est le 4ème plus long tunnel du monde derrière le tunnel novégien du Lærdal (24500 m) et deux tunnels chinois (Zhongnanshan 18040 m et Jinpingshan 17540 m).

• 1981 (canal et tunnel) L’Altmühlüberleiter est un canal mis en service pour permettre l’alimentation en eau du futur Main-Donau-Kanal (ouvert en 1992)  en transférant l’eau depuis le haut-Altmühl, affluent rive gauche du Donau. Ce canal passe sous la ligne A/M dans un tunnel de 2735 m de longueur.

• 1992 (canal) Le Main-Donau-Kanal (MDK), canal à grand gabarit de 162 km de longueur et 16 écluses est mis en service.  Il remplace le Ludwig-Donau-Main-Kanal qui avait fonctionné de 1846 à 1950. Il s’agit du seul canal à grand gabarit franchissant la ligne A/M.

• 2016 (tunnel) Le Saint-Gothard de Base, plus long tunnel ferroviaire du monde,  est inauguré en Suisse le 1er juin 2016. Il est composé de deux tubes de 57 km de longueur entre Ertsfeld (Uri) et Bodio (Ticino).

×