Les grands repères géographiques qui encadrent la ligne A/M…
La ligne de partage des eaux entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée a une longueur de 8080 km entre ses deux points extrêmes bien identifiés, distants à vol d’oiseau de 2688 km. Un « coefficient de détour » record de 3 (1,3 pour les trajets des hommes en moyenne).

Extrémité nord de la ligne  Egalement son point le plus au nord (50°9,3’N  16°47,3’E), elle se trouve sur une crête des Monts Śnieżnik à environ 1050 m d’altitude et à une trentaine de mètres à l’est de la borne frontière 79-4 entre la Pologne (district de Kłodzko) et la Tchéquie (Dolní Morava Pardubický), à 4,7 km au SSO du sommet Mały Śnieżnik (= petit  Śnieżnik, Śnieżnik ≈ « avec de la neige », 1326 m).
Ici convergent les bassins versants des fleuves Elbe / Labe (mer du Nord, Atlantique), Oder (mer Baltique) et Danube / Donau (mer Noire, Méditerranée). Un peu plus haut à 500 m, sur une bosse avec de nombreuses pierres nommée en tchèque Klepý (≈ bruit des pierres) et en polonais Trójmorski Wierch (= pic des 3 mers !), une tour en bois de 25 m de haut a été édifiée en 2009 par la Pologne, avec un panneau en polonais mentionnant les 3 mers concernées. Ce panneau n’est donc pas positionné au véritable tripoint de mers qui se trouve dans les faits sur la commune de Dolní Morava.

Erreur, le vrai tripoint de mers n’est pas ici mais plus bas sur la crête à 500 m à vol d’oiseau !

Carte extrémité nord

Extrémité sud de la ligne   Egalement son point le plus au sud (32° 18,5 ‘N  5° 13,8’ O), elle se trouve dans le centre du Maroc, sur la limite entre les communes d’Anemzi et d’Outerbat (province de Midelt, région de Meknès-Tafilalet). Ce point, à 2900 m d’altitude sur la longue crête du Jbel Iouigharacene, se trouve à 33 km au sud-ouest du sommet plus connu du Jbel Ayachi (3757 m), point culminant du Haut Atlas oriental.

Carte extremite sud ligne

Fin de la ligne A/M vue vers le sud

Au-delà de ce point vers le sud, on rentre dans le bassin versant de l’oued Ziz qui s’écoule vers l’immense aquifère du Sahara. C’est donc la fin de la ligne de partage Atlantique / Méditerranée. Anemzi, dernière commune traversée par la ligne A/M est composée de 7 douars (Agheddou, Aït Merzouk, Anefgou, Anemzi, Tighdiwine, Tirghiste et Tamalout). La ressource locale est le bois de cèdre.

Point le plus à l’est
  
Il se trouve en République Tchèque sur un sommet secondaire (pas de nom connu) sur la limite entre les régions Pardbicky kraj et Olomoucky kraj par 50° 3,4′ N  et 16° 48,8′ E. Ce point se trouve à 17 km au sud du Sněžka / Sniejka, point culminant de la Tchéquie.

Point le plus à l’ouest  Il se trouve en Espagne par 36° 12,4′ N  et 5° 39,5′ O sur un sommet secondaire (pas de nom connu) à 23 km au nord du cabo Tarifa qui avance sur le détroit de Gibraltar.

Point le plus élevé  Le point culminant de la ligne de partage des eaux sur l’ensemble de son parcours de 8080 km est le Finsteraarhorn à 4274 m d’altitude. Voir aussi les quatre 4000 du partage

Finsteraarhorn, point culminant de la ligne A/M

Point le plus bas  L’altitude la plus basse de la ligne est logiquement le niveau de la mer, en 2 points de part et d’autres du détroit de Gibraltar : cabo Tarifa, point le plus sud de l’Espagne continentale et le Rass Qassarin (Cabo Benyunes), point le plus nord du Maroc. Cependant si l’on exclut ces 2 descentes vers le niveau de la mer, le point le plus bas de la ligne de partage des eaux à l’intérieur des terres se situe en France, sur la commune de Montferrand (Aude), au lieu-dit seuil de Naurouze à 189 m d’altitude. Ce seuil a été franchi il y a 2000 ans par la voie romaine nommée via Aquitania puis par le canal du Midi, le plus ancien de la dizaine des canaux franchissant la ligne de partage A/M, mis en service dès 1681.

Méridien de Greenwich  La ligne de partage des eaux ne coupe qu’une seul fois le méridien de Greenwich (0° 0’E/O) par 42° 41’N, sur la frontière France – Espagne très près du col de la Cascade, juste au-dessus du cirque de Gavarnie et de sa cascade, entre les communes de Gavarnie-Gèdre (France, Hautes-Pyrénées) et de Fanlo (Espagne, Aragón). > en savoir plus

Méridien de Paris  La ligne A/M coupe l’historique méridien de Paris (2°20’14″E, détrôné par celui de Greenwich depuis 1884) en un seul point, sur la limite entre les départements du Tarn et de l’Hérault, entre les communes de Mazamet (Tarn) et Les Martys (Aude). Ce point est aussi, aux incertitudes de mesure près (4 à 5 km), le milieu des 8 080 km de la ligne entre la frontière polonaise et l’atlas marocain (voir ci-dessous).

Milieu de la ligne A/M  Le milieu des 8080 km de la ligne de partage A/M, entre la frontière polono-tchèque et le Maroc, se trouve en France,  sur la limite entre les départements du Tarn et de l’Aude, à quelques km du croisement de la ligne avec le méridien de Paris (voir ci-dessus). En tenant compte des incertitudes inévitables sur le tracé et la mesure de la ligne, on peut considérer que le milieu de la ligne A/M est très près du méridien de Paris sur la commune de Mazamet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×