Algérie

L’Algérie, en forme longue « République algérienne démocratique et populaire », est le plus vaste pays du continent africain. Sa seule façade maritime se trouve au nord sur la Méditerranée, 1622 km de côtes entre le Maroc et la Tunisie.
Nota : dans cette page nous ne tenons pas compte du Sahara occidental, territoire revendiqué à la fois par le Maroc et l’Algérie.

Un immense territoire
Avec une superficie de 2.381.741 km², l’Algérie est le 10ème plus vaste pays du monde. C’est aussi le plus vaste pays d’Afrique devant la République Démocratique du Congo et le Soudan.
L’Algérie est entourée par six Pays souverains, listés ici dans le sens des aiguilles d’une montre : Tunisie • LibyeNigerMaliMauritanie(Sahara occidental)Maroc.
2142 km à vol d’oiseau séparent  le bord de l’oued Drâa à l’ouest de l’Algérie, et le tripoint de frontières entre Algérie, Libye et Niger, à l’extrême est (23°30’0″N 12° 0’1″E).
2057 km à vol d’oiseau séparent l’extrême sud du pays, sur sa frontière avec le Mali, et la côte méditerranéenne en bordure de la commune de Souarekh, sur la frontière avec la Tunisie (36°56’27″N 8°38’31″E).
Point le plus septentrional : cap Bougaroun (37° 5’21″N 6°28’1″E) au nord-ouest de Skikda.
Point le plus méridional : sur la frontière Algérie / Mali (18°58’2.17″N 3°21’34.30″E).
• Point le plus oriental : tripoint de frontière Algérie / Libye / Niger (23°30’0″N 12° 0’1″E).
• Point le plus occidental : tripoint de frontière Algérie / Mauritanie / Sahara Occidental (27°19’17″N 8°39’55″O).

© Larousse

Quatre bassins versants distincts
L’Algérie est caractérisée par un territoire majoritairement situé dans le Sahara endoréique où les eaux ne s’écoulent qu’à l’intérieur sans rejoindre le système des mers et océans. Quatre bassins distincts composent ce vaste territoire :
• Bassin méditerranéen : 130.100 km² (5,5% du territoire) s’écoulent vers la Méditerranée. Huit oueds algériens ont leur bassin versant qui remontent jusqu’à la ligne de partage Méditerranée / Sahara. D’ouest en est, les oueds suivants : Tafna • Mekerra • El Hammam • Chelif • Isser • Soummam • El Kébir • Seybouse.
• Bassin atlantique : à l’extrême ouest du pays sur moins de 15.000 km² (0,6%), une petite partie de l’Algérie s’écoule vers le Draa par sa rive gauche. Rappelons que ces données ne tiennent pas compte de la problématique liée au territoire du Sahara occidental.
• Bassin atlantique bis : à l’extrême sud du pays sur le versant sud du massif du Hoggar, dans une zone plus difficile à définir compte-tenu du peu de traces des écoulements de surface, l’Algérie sécoule vers le bassin du Niger. Ce bassin versant a une superficie d’environ 172.000 km² (7,2%).
• Bassin endoréique du Sahara : 2.065.000 km² (87% du territoire de l’Algérie) s’écoulent en restant à l’intérieur de l’immense bassin endoréique du Sahara. Ecoulement vers des chott et sebba, mais aussi évaporation et infiltration dans l’aquifère saharien.

L’immense territoire de l’Algérie avec ses quatre bassins versants caractéristiques.

Un pays de déserts et de montagnes
L’Algérie a une altitude moyenne de 572 m, plutôt élevée pour un si grand pays. Inférieur au Maroc (909 m) et à l’Espagne (705 m), mais très supérieur à la France (375 m) et à la Tunisie (246 m).
• Le point culminant de l’Algérie se trouve au sud dans le massif du Hoggar, 50.000 km² de montagnes dont le plus haut sommet est le mont Tahat (2918 m).
• La partie nord de l’Algérie culmine dans le massif des Aurès (nord-est du pays) au djebel Chélia (2328 m).
• Deux autres massifs culminent autour de 2000 m dans le nord-ouest du pays : Amour au djebel Ksel (2008 m) • Ouarsenis au Kef Sidi Amar (1985 m).

Ligne de partage Méditerranée / Sahara
La ligne M/S algérienne a une longueur de 2165 km à une altitude moyenne de 1170 m.
Le point le plus bas se trouve à 710 m d’altitude près de la ville de Birine (wilaya de Djelfa) à 140 km au sud d’Alger.
Le point le plus élevé de la ligne M/S se trouve au sommet du djebel Mansoura (1862 m) dans la chaîne des Bibans.
Un autre point culminant mérite d’être mentionné : le djebel Tenouchfi (1843 m), point culminant des monts de Tlemcen dans l’ouest du pays, à 13 km de sa frontière avec le Maroc.

Algérie méditerranéenne et les 8 fleuves de son partage avec le Sahara endoréique.

Huit fleuves font le partage algérien
Parmi les fleuves d’Algérie qui se jettent dans la Méditerranée, huit ont leur bassin versant qui remonte jusqu’à la ligne de partage des eaux avec le Sahara endoréique. Classement de ces oueds d’ouest en est, du Maroc vers la Tunisie :
1 • Tafna 185 km de longueur – 7245 km² de superficie de bassin versant. Son bassin culmine au djebel Tenouchfi (1843 m) dans les monts de Tlemcen.
2 • Mekerra  250 km. Cet oued rejoint la Méditerranée dans la baie d’Arzew et partage son embouchure avec l’oued El Hammam (ci-après).
3 • El Hammam 215 km. Cet oued rejoint la Méditerranée dans la baie d’Arzew et partage son embouchure avec l’oued Mekerra (ci-dessus).
4 • Chelif 752 km59150 km². L’oued Chelif est le plus grand fleuve d’Algérie, mais aussi d’Afrique du Nord. Il est plus long que les oueds marocains Moulouya (692 km), Sebou (528 km) et Oum er Rbia (677 km). Seul l’oued Drâa est plus long, 1200 km si l’on prend en compte l’oued Dadès dans la partie amont de son bassin. Mais l’oued Drâa ne rejoint que rarement l’océan près de Tan-Tan après un parcours aléatoire entre les dunes de sable.
>> L’oued Chelif prend naissance près de la ville d’Aflou dans une excroissance caractéristique de l’Algérie méditerranéenne dans le Sahara endoréique qui pointe vers le massif Amour.
>> Ville de Chlef (Orléansville – El Asnam) : 196 km avant son embouchure dans la Méditerranée au nord de Mostaganem, le Chelif longe la grande ville de Chlef (215.000 habitants) implantée sur sa rive gauche. Souvenons-nous que cette ville s’appelait Orléansville lorsqu’elle fut détruite en septembre 1954 par un tremblement de terre. Suite à l’indépendance de l’Algérie, Orléansville est devenue El Asnam qui a été détruite une deuxième fois le 10 octobre 1980 par le plus fort séisme méditerranéen (magnitude 7,3). Au total ces deux séismes qui ont bouleversé l’histoire de Chlef ont fait plus de 6.000 morts et 12.000 blessés.
Nota : un nouveau périple à pied aura lieu au printemps 2020 en descendant la vallée de l’oued Chelif, depuis le sommet de son bassin au partage des eaux avec le Sahara endoréique près de Aflou jusqu’à son embouchure. Chlef sera ainsi une des étapes mémorielles, 40 ans après l’effroyable séisme.
5 • Isser 208 km. Son embouchure se situe à l’ouest de Djinet.
6 • Soummam 227 km9200 km². L’oued Soummam rejoint la Méditerranée à Béjaïa, grande ville (180.000 habitants) à 220 km à l’est d’Alger. Son bassin versant est le plus élevé des 8 fleuves du partage au djebel Mansoura (1862 m) point culminant de la ligne de partage algérienne dans le massif des Bibans.
7 • El Kébir 221 km. On l’appelle en amont oued Rhummel. Il traverse Constantine (450.000 habitants), troisième ville d’Algérie après Alger et Oran.
8 • Seybouse 246 km – 6470 km². Il rejoint la Méditerranée à Annaba (260.000 habitants).
Nota 1 : il existe d’autres fleuves côtiers en Algérie, mais on les dit « orphelins » car leur bassin ne remonte pas jusqu’à la ligne de partage continentale. Par exemple l’oued Aghbal (45 km) qui constitue en partie la frontière très surveillée entre le Maroc et l’Algérie. Souvenir des démélés de notre président avec les militaires marocains le 21 mai 2017 dans cette publication à l’occasion de ce périple.
Nota 2 : l’oued Medjerba (478 km) a aussi son bassin qui remonte jusqu’au partage avec le Sahara dans la partie orientale de l’Algérie. Il n’est pas compté comme un fleuve algérien car il traverse la Tunisie et se jette dans la Méditerranée au nord de Tunis.

×