Un pays pas comme les autres, Euskal Herria…

Euskal Herria (littéralement « le Pays basque« ) désigne le rassemblement des 7 provinces de culture et langue basque. Euskal Herria n’est pas un pays au sens Etat souverain. Mais pour notre association, ce « pays » compte parce que c’est à Anglet / Angelu qu’a eu lieu sa naissance et qu’elle a son siège social. Il faut dire aussi que la ligne A/M partage harmonieusement Euskal Herria, comme un 43ème parallèle plutôt tortueux (en rose sur l’image ci-dessous).

Un éclairage pour commencer sur les 7 provinces d’Euskal Herria :
> 3 provinces sont en Iparralde (= région nord) qui font partie du département français des Pyrénées-Atlantiques (région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes) : Lapurdi (Labourd) ; Nafarroa Beherea (Basse Navarre) ; Zuberoa (Soule).
Nota : une décision historique pour Iparralade a été publiée au Journal Officiel du 13 juillet 2016 dans le cadre de la loi Notre (Nouvelle Organisation Territoriale de la République). Les 10 communautés de communes couvrant les 158 communes d’Iparralde sont regroupées dans une seule « communauté d’agglomération du Pays Basque » à effet au 1er janvier 2017. Il s’agit d’une reconnaissance importante de l’identité basque du côté français.
> 4 provinces sont en Hegoalde (= région sud) appartenant à 2 régions d’Espagne :
– Nafarroa (Navarra en espagnol)
– Euskadi (Comunidad Autónoma del País Vasco en forme longue espagnole), subdivisée en 3 provinces : Araba (ou Álava) ; Bizkaia  ; Gipuzkoa.

Carte Euskal Herria

Euskal herria communes et ligne

Caractéristiques principales d’Euskal Herria

  • Superficie totale : 20 560 km² dont 3 275 km² (16%) en Iparralde et 17 285 km² (84%) en Hegoalde
  • Superficie par bassin de mer :
    > 8 660 km² atlantique (42 %)
    > 11 900 km² méditerranéen (58 %)
  • Population (2012) :   3 147 322 hab.   ♦   Densité :   150 hab./km²
  • Altitude maximale :  2421 m (Table des Trois RoisHiru Erregeen Mahaia en basque)
  • Altitude moyenne du pays : ≈ 800 m
Euskal Herria plus méditerranéen qu'atlantique...
Euskal Herria plus méditerranéen qu’atlantique…

Euskal Herria est limitée au nord par l’Adour et l’Atlantique (souvent appelé Mar Cantábrico en Espagne), au sud par le río Ebro et la province de La Rioja, à l’est par le Béarn et l’Aragón, à l’ouest par la province de Burgos de la grande Castilla y León.

La ligne A/M en Euskal Herria

  • Longueur cumulée :  272 km
  • Part de la ligne : 3,4% (cette part est partagée entre la France et l’Espagne au sens de pays souverains)
  • Extrémité nord : Table des Trois Rois (Hiru Erregeen Mahaia, 2421 m), point triple entre Nafarroa, Aragón et France (Béarn), également point culminant de Nafarroa et Euskal Herria.
  • Extrémité sud : Monte Zelama (1335 m) à l’ouest, tripoint entre les provinces de Biszkaia, Burgos et Cantabria.
  • Altitude maxi :  2 421 m à la Table des Trois Rois (Hiru Erregeen Mahaia en basque).  A noter que le pic d’Anie (Auñamendi = montagne de la chèvre), plus haut (2504 m), est entièrement en Béarn, côté français.
  • Altitude mini :  592 m à l’alto de Dima (Bizkaia) où la piste d’un aérodrome coupe la ligne A/M.
  • Altitude moyenne :  1 090 m
  • Régions concernées : 6 provinces sur les 7 que compte Euskal Herria. De l’est vers l’ouest : Nafarroa / NavarraZuberoa / SouleNafarroa Beherea / Basse NavarreGipuzkoa ; Araba / Alava ; Bizkaia.
    Seul le Labourd / Lapurdi ne voit pas passer la ligne, mais la suit de près depuis le siège de l’association à Anglet / Angelu, situé au plus près (sur le sommet « Mariurdineta« ) à 47,4 km à vol d’oiseau de la ligne A/M.
  • Communes concernées : 68 communes, 10 en Iparralde et 58 en Hegoalde (29 en Navarra et 29 en Euskadi).
    6 de ces communes ont plus de 5000 habitants, toutes situées en Hegoalde : Oñati (Euskadi, Gipuzkoa, 11282 h.) ; Amurrio (Euskadi, Álava, 10139 h.) ; Baztan (Navarra, 7974 h.) ; Altsasu (Navarra, 7711 h.) ; Abadiño (Euzkadi, Bizkaia, 7458 h.) ; e (Euskadi, Gipuzkoa, 6995 h.).

Carte ligne euskal herria

Euskal Herria, entre Adour, Atlantique et Ebro, voit donc les écoulements de surface de son territoire entièrement partagés par la ligne A/M.
> Fleuves

Le versant atlantique d’Euskal Herria est draîné par :
> côté Iparralde l’Adour et ses affluents rive gauche (Nive, Aran, Bidouze, Gave d’Oloron / Gaves Réunis),
> côté Hegoalde par 5 fleuves côtiers dont le bassin versant remonte jusquà la ligne A/M : Bidasoa, Oria, Deba, Nervión et Asón.
Nota : quelques fleuves côtiers du versant atlantique d’Euskal Herria ne sont pas des fleuves de la ligne A/M parce que leur bassin versant ne remonte pas jusqu’à la ligne. C’est le cas de la Nivelle (embouchure à Saint-Jean-de-Luz / Donibane Lohizune), Oiartzun Ibaia (Pasaia), Urumea Ibaia (Donostia), Urola Ibaia (Zumaia), Munakako Itsasadarra (Gernika). > Fleuves « orphelins »

Le versant méditerranéen d’Euskal Herria est draîné uniquement par l’Ebro, soit directement, soit par les affluents rive gauche suivants :
> le río Zadorra (Zadorra ibaia, qui traverse l’Álava et contourne Vitoria Gasteiz),
> le río Ega
> le río Aragón qui reçoit, 10 km avant sa confluence avec l’Ebro, le río Arga (qui traverse Pamplona (Irunea) et la Navarra) ; plus haut sur son cours, le même Aragón reçoit le río Irati dont une des branches provient de l’Iratiko erreka de la zone d’Irati, seule exception du département des Pyrénées-Atlantiques qui coule vers la Méditerranée.

Points particuliers sur la ligne en Euskal Herria

> Le point de la ligne A/M le plus proche de l’océan Atlantique est le Guratz (956 m), sommet de Navarra, à seulement 29 km à vol d’oiseau de la concha de Donostia (San Sebastian), alors que sur l’autre versant, il se trouve à 348 km à vol d’oiseau du delta de l’Ebro en Méditerranée. Pour un rien sur la ligne, le voyage de l’eau vers la mer ou l’océan peut être multiplié par 12 !
Le 2ème point de la ligne le plus proche de l’océan est en Bizkaia, au sommet du magnifique massif de l’Anboto (1331 m), à 29,9 km de Arrikotartian Kala (ouest de Ondarroa), et à 389 km du delta de l’Ebro, 13 fois plus long par la mer !
> Beaucoup de montagnards pensent à tort que le Gorbeia (1482 m), sommet emblématique entre Alava et Bizkaia avec sa « tour Eiffel » de 18 m, se trouve sur le partage des eaux A/M. En fait la ligne A/M passe à 700 m au nord du Gorbeia sur la crête de l’Aldamin.

Gorbeia depuis Aldamin
Le Gorbeia depuis la ligne A/M sur l’arête de l’Aldamin

Tour Eiffel du Gorbeia
La tour de 18 m du Gorbeia en hiver (Anboto en bas à gauche sur la ligne A/M)

> Tunnels : 6 tunnels ont été creusés sous la ligne A/M pour permettre les communications entre les provinces basques, séparées par quelques massifs : 3 routiers et 3 ferroviaires.
> Port de Larrau : parmi la vingtaine de cols routiers qui franchissent la ligne A/M en Euskal Herria, le plus élevé est le port de Larrau (1573 m) entre Soule et Navarra. A cette altitude passe même un gazoduc franco-espagnol enterré qui relie le port méthanier de Bilbao au réseau de gaz du sud-ouest de la France.

×