Charte éthique de l’association Ligne de Partage

La ligne de partage des eaux Atlantique Méditerranée, centre d’intérêt et raison d’être de notre association Ligne de Partage, représente une ligne naturelle, authentique, façonnée avec patience par les forces géologiques et l’érosion des temps, qui unit les territoires traversés. Une ligne comme un lien ! L’association est attachée au respect des valeurs et principes éthiques définis dans les 5 domaines suivants :

1 – Communication
Les échanges entre les adhérents de l’association, les partenaires, les visiteurs du site web et le public devront être respectueux des personnes et des idées. Toute forme d’expression raciste, homophobe, sexiste, prosélyte est proscrite et entraînerait l’exclusion des personnes concernées.
L’objet de notre association est un sujet sérieux, qui nécessite rigueur, précision, transparence, sans oublier bien sûr notre motivation principale : partage, plaisir, passion et humour.

2 – Environnement
Les actions entreprises par l’association devront respecter les espaces sauvages, susciter la curiosité du public sur les phénomènes naturels, développer l’éducation à l’environnement et promouvoir des modes de vie durables.
L’eau courante naturelle étant au centre de notre objet, nous veillerons à promouvoir sa consommation par l’homme dans les meilleures conditions de qualité, des sources jusqu’à nos robinets.
Les itinéraires de découverte privilégieront la marche à pied. Lors de nos activités rassemblant des personnes, nous encouragerons, pour l’accès aux points de rencontre, les modes de mobilité douce, le covoiturage ou les transports collectifs. Le nombre de participants sera limité afin de réduire l’impact sur les sites naturels. Un bilan carbone des activités de l’association sera effectué annuellement.

3 – Commerce
L’esprit de notre association est d’éviter toute marchandisation excessive qui conduirait à l’utilisation de notre marque dans un but uniquement touristique et commercial.
Les adhérents de l’association privilégieront les actions qui font participer activement le public en développant sa curiosité géographique, sa connaissance du domaine de l’eau, sans objectif de le faire consommer au-delà de simples services et produits de base.

4 – Langues
La langue officielle de notre association est le français. Les partages réalisés par les adhérents sur ce site web pourront être faits dans une autre langue, à la condition qu’une traduction soit proposée, si possible en français, sinon en castillan ou anglais.
Notre communication veillera à reconnaître et respecter les langues parlées sur tout le parcours de la ligne de partage des eaux. Les panneaux d’informations conçus dans ce cadre utiliseront les langues pratiquées sur les lieux d’installation. Quelques textes fondateurs de l’association seront progressivement traduits sur ce site web dans les langues des pays concernés par la ligne : polonais, tchèque, allemand, italien, français, catalan, castillan, basque, arabe, ainsi qu’en anglais pour compléter notre audience.

5 – Toponymie
Nous veillerons à privilégier le plus possible l’utilisation des noms géographiques (communes, régions, cols, sommets, cours d’eau) tels qu’ils sont utilisés et écrits dans les pays concernés.
Pour éclairer les lecteurs curieux, les noms de lieux, qui ont une signification intéressante dans leur langue d’origine, pourront être complétés par une traduction, mais sans remplacer le nom local.

×