Pico Tres Mares (2175 m) vu depuis la station de ski d'Alto Campoo dans le haut bassin de l'Ebro.

Pico Tres Mares

Pico Tres Mares (2175 m) vu depuis la station de ski d'Alto Campoo dans le haut bassin de l'Ebro.
Pico Tres Mares et la station de ski d’Alto Campoo

Il n’y a pas beaucoup de montagnes ou de cols dont l’appellation fait clairement référence au partage des eaux. Le pico Tres Mares (2175 m) est donc pour notre association un des sommets emblématiques.
Ce pico espagnol se situe à 40 km à vol d’oiseau de l’océan, entre la Cantabria et la Castilla y León, à l’intersection entre 3 bassins versants (cuenca en castillan) :
– le río Pisuerga au sud, affluent du Duero qui se jette dans l’Atlantique à Porto (Portugal),
– le río Nansa au nord, fleuve côtier qui rejoint la mer Cantábrico (subdivision de l’océan Atlantique utilisée par les espagnols) dans la ría de Tina Menor, à l’ouest de San Vicente de la Barquera,
– le río Ebro à l’est, grand fleuve méditerranéen qui prend sa source au pied du pico Tres Mares et draîne les versants sud de la chaîne pyrénéenne.

Le pico Tres Mares, bel exemple de toponymie inspirée par la ligne A/M
Le pico Tres Mares, bel exemple de toponymie inspirée par la ligne A/M

Au loin, près de la côte, passe le camino del Norte, un des grands chemins qui relie la France à Santiago de Compostela (Galicia). > plus de détails sur les caminos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *