Río Nervíon

Le río Nervíon est un des 53 fleuves côtiers de la ligne A/M. Il fait aussi partie des 9 fleuves cantabricos du nord de l’Espagne, soit de l’est vers l’ouest : Bidasoa ; Oria ; Deba ; Nervión ; Asòn ; Miera ; Pas ; Saja ; Nansa.

Carte rios cantabricos
Le bassin versant du Nervíon jouxte les bassins des ríos Deba à l’est, et Asón à l’ouest, et du río Ebro au sud côté Méditerranée.
Les affluents principaux du Nervíon sont :
> en rive gauche : Altube (26 km) ;  Cadagua (62 km) qui prend sa source dans la Valle de Mena, seule commune de Castilla y León qui alimente le bassin du Nervión (voir article iCi).
> en rive droite : Ibaizabal (45 km) qui reçoit les eaux des versants des massifs Anboto et Udalatxe.

Le Nervíon en chiffres
> Longueur totale = 75,9 km Cette valeur résulte d’un tracé précis avec Google Earth. On trouve d’autres valeurs plus faibles pouvant provenir d’approximations de mesure ou d’une hypothèse différente concernant la source ou l’embouchure du río.
La distance à vol d’oiseau entre la source du Nervíon et son embouchure est de 45 km soit un «coefficient de détour» (distance source-embouchure/longueur totale) de 1,69 valeur faible caractérisant un fleuve plutôt direct dans sa direction même s’il présente des méandres.
> Débit moyen : 29 m³/s
> Bassin versant = 1595 km²
Ce bassin concerne les régions d’Euskadi (Bizkaia et Alava) et de Castilla y León (une seule commune, Valle de Mena).
> La source du río Nervíon est considérée comme le lieu de convergence de 3 ruisseaux (arroyos Urieta et Ajiturri ; barranco Guituri) à une altitude de 824 m sur la commune de Kuartango (Alava, Euskadi). 1,7 km en aval de ce point, le río franchit le Salto del Nervíon, cascade de 222 m de hauteur, la plus haute d’Espagne, au-dessus du cañòn de Delika, exceptionnelle « reculée karstique » (une vidéo à voir iCi).
> Embouchure : Le Nervíon se jette dans l’océan Atlantique (Mar Cantábrico pour les espagnols) entre Portugalete et Getxo, 2 communes côtières du Gran Bilbao. La fin de son cours est dénommé ría de Bilbao (ou del Nervión).

Puente Colgante sur le ría del Nervión entre Portugalete et Getxo (wikimedia)
Puente Colgante sur le ría del Nervión entre Portugalete et Getxo (wikimedia)
Du sommet du Puente Colgante, vers Getxo © plblaix
Puente Colgante, au-dessus de la ría del Nervión, vers Getxo © plblaix

> Le point le plus élevé du bassin versant du Nervión (à différencier de sa source) se trouve sur la ligne A/M au sommet de l’arête rocheuse de l’Aldamin (1376 m), à 700 m au nord du Gorbeia (1482 m), sommet emblématique des nombreux montagnards d’Euskadi, mais hors ligne A/M.

Gorbeia depuis Aldamin
Le Gorbeia vu depuis la ligne A/M sur l’arête de l’Aldamin.

La ligne A/M surplombe le bassin du Nervión sur une longueur de 138 km entre deux tripoints de bassin :
• côté est le tripoint Deba / Nervión / Ebro sur le territoire de la commune de Aramaio (Alava, Euskadi).
• côté ouest le tripoint Nervión / Asón / Ebro entre les communes de Valle de Mena (Castilla y León) et de Karrantza Harana (Bizkaia, Euskadi), sur la crête du Monte Zelama (1335 m), également tripoint des régions Euskadi, Cantabria et Castilla y León.

Panneau au Monte Avril, avant la descente sur Bilbao © plblaix
Panneau au Monte Avril, avant la descente sur Bilbao © plblaix
Itinéraire du camino del Norte devant le puente San Antón © plblaix
Itinéraire du camino del Norte devant le puente San Antón © plblaix

Le camino del Norte (Irun > Santiago par la côte) traverse une seule fois en principe (lire nota) la ría del Nervíon (connue aussi sous le nom de son affluent Ibaizabal). Bilbao, en suivant le flèchage (et Invader iCi) du Casco Viejo, on arrive au Puente de San Antón qui franchit la ría.
Nota : sauf bien sûr pour les pèlerins qui suivent les « mauvais » conseils de leur guide en prenant le métro jusqu’à Portugalete, loupant ainsi une magnifique étape sur les hauteurs de la ría.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *